Circuit des "10 villes"

Départ parking de l’église

Ce circuit a été baptisé du nom des 10 lieux-dits en « ville » qu’il côtoie (voir explication de la toponymie sur le panneau devant la mairie).

Face à l’église, descendre à gauche et longer la route en direction de Plouasne. Devant le cimetière, prendre le sentier à gauche (G.R)

1. Sur la droite, vous apercevez les impressionnants bâtiments (ne se visitent pas ; journée « portes ouvertes » le lundi de Pâques) de la Tour St-Joseph appartenant à la congrégation religieuse des Petites Sœurs des Pauvres dont la vocation est de recueillir les personnes âgées indigente. Le clocher de l’église est surmonté d’une statue de St-Joseph. La congrégation, fondée par Jeanne Jugan (Cancale 1792 – St Pern 1879), l’acquisition du Château de La Tour en 1856.

Elle le transforma et l’agrandit considérablement entre 1857 et 1875. La fondatrice, canonisée le 11 Octobre 2009 à Rome, repose dans la crypte de l’église.

Sur la route, prendre à gauche, puis à droite au carrefour. Suivre la route à gauche devant « Lanniou ».

2. Sur la gauche, beau point de vue panoramique sur le bourg de St-Pern, l’antenne télédiffusion de France (haute de 281 m), et les hauteurs de Caradeuc (191 m), 3e plus haut point d’Ille-et-Vilaine.

3. Hameau de La Chaudrais*, sur la droite en léger contrebas de la route (en Plouasne) : admirer la façade des bâtiments, ancienne ferme traditionnelle du pays de Bécherel avec ses portes jumelles et sa gerbière en plein cintre, une fenêtre ancienne avec un linteau portant une accolade, et sur la maison plus au fond, les superbes modillons (éléments servant à soutenir l’ensemble de la structure) en pierre calcaire du Quiou ornant la corniche. Une des maisons porte la date de 1755. Sauriez-vous la découvrir ?

Au stop, emprunter prudemment la route à gauche sur 90 m, puis la 1ère route à droite. Prendre à 90m le sentier à gauche. Traverser une 1ère route puis poursuivre la 2nd route rencontrée. A l’arrivée sur une route plus importante, prendre à gauche (attention, section dangereuse), puis à droite à 100 m face à une croix de pierre.

4. Le Breil-Massif * :

Le mot Breil vient du gaulois Bro Gill et signifie petit bois, bosquet. Mascille ou Massille est le patronyme du seigneur du lieu, comme nous trouvons sur la commune également le Breil Harel tenu par Pierre Harel en 1472 – 1480. Il ne reste plus rien de l’ancien manoir attesté en ce lieu en 1478.

La partie gauche du bâtiment principal a réemployé un linteau bâti précédent portant une accolade et une fleur de lin, mémoire de cette plante textile qui fit la richesse du pays de Bécherel. Face à ce corps de bâtiments, belle croix garnit du début du 20e siècle, rappelant par sa facture celle précédemment située sur la route, et bâtiment carré en bauge (technique de la terre crue), très intéressant daté de 1811 sur un lignolet (ardoise faitière). Celui-ci servait de « retenue » pour le propriétaire citadin (chambre à l’étage) lors de ses déplacements d’inspection sur ses terres.

Poursuivre le chemin. Tourner à gauche sur la route et au carrefour, prendre le sentier en face.

5. Tréhoret* : Tréhoret peut se décomposer en Tré-Horet, « Tré » venant de « Treb » (en vieux breton) signifiant exploitation agricole, lieu cultivé et habité. Horet est une forme peut-être déformée d’un patronyme (Harel ? ou tout autre). Les toponymes utilisant ce préfixe sont nombreux dans la partie de la Bretagne ayant parlé à un moment ou un autre le breton (avant le 11e siècle sur St’Pern).

Le chemin passe sur les pignons de cette charmante ferme du 17e siècle agrandie en 1792 de part et d’autre du corps de bâtiment ancien. La partie ancienne, bâtie en pierre et bauge, comprend des portes jumelles en plein cintre. Le 2e claveau (voute située au-dessus de la porte) de droite ouvrant sur la salle du logis porte en haut relief un personnage encadré de deux animaux (loup et renard ?).

A la sortie du sentier, prendre la route à gauche et poursuivre tout droit après un carrefour. Au stop, prendre à gauche vers l’aire de repos.

6. A gauche, vaste panorama.

Le relief à l’horizon st la forêt de Paimpont qui culmine à 248m (point culminant du département). Le bocage donne une impression de paysage forestier. L’aire de repos est assise au lieu-dit « Le Rocher », ancienne carrière remblayée depuis et aménagée (Plan des circuits de randonnées de St-Pern, présentation du patrimoine et table de pique-nique).

Au panneau sur le patrimoine, reprendre l’accotement de la route et prendre à droite un sentier débutant entre 2maisons (attention traversé dangereuse).obliquer ç gauche au milieu du chemin. Prendre à gauche vers un lotissement, suivre la route jusqu’au croisement, prendre à gauche puis à droite jusqu’à un deuxième stop. Poursuivre vers le bourg.

Arrivée à l'église

*Ces bâtiments sont des lieux privés. Merci de ne pas y pénétrer.